Formation

Comment se former à la bourse sérieusement ?

Par Alexandra, le 22 mars 2021
6072cf2e88d873a0372eef7ccb33cd8d Html Bec3df04 1

La bourse continue d’attirer les détenteurs de capitaux. Certains décident de se lancer en vue de fructifier leurs épargnes tandis que d’autres veulent en faire un métier. Pourtant, il est déconseillé d’opérer des transactions sur le marché financier sans différents bagages techniques. D’ailleurs, les arnaques sont abondantes en termes de placement financier d’après l’AMF. Cela dit, il n’y a rien d’insurmontable pour vivre de sa passion.

Faire attention aux arnaques

Pour commencer, un investisseur devra trouver un courtier pour réaliser les transactions sur le marché financier. Il joue le rôle d’intermédiaire. Il exécute les ordres provenant de son employeur. Lors du choix d’un broker, il arrive que le particulier soit victime d’une arnaque. En fait, les faux brokers créent des sites reluisants et proposent un gain énorme pour appâter sa victime. Pour éviter cela, il est judicieux de consulter la liste noire de l’AMF ou autorité des marchés financiers. L’organisme met à jour régulièrement sa liste. Il suffit de s’assurer que le nom de la société n’y figure pas. Un courtier doit également être habilité. Le démarchage est aussi interdit par la loi tout comme les bonus lors des dépôts.

Les gains proposés ne devront pas être énormes. En effet, certains intermédiaires vont vous convaincre avec un taux d’intérêt de 20 %. La raison est qu’ils savent pertinemment que vous ne serez pas intéressés dans le cas contraire. Certes, vous recevrez vos gains lors d’une première transaction avec de la chance. Cependant, si vous remettiez à nouveau la capitale entre leurs mains, vous risquez de tout perdre. Parmi les stratégies malfaisantes sur Internet, il est possible de mentionner le système de Ponzi.

Avant de débuter le trading, il faut d’abord apprendre à sécuriser vos fonds. Plusieurs cas de fraudes ont été observés durant les dernières années. Un trader peut par exemple vendre un robot trading. Ce dernier est censé calculer les algorithmes à votre place sur le marché financier. En observant les résultats annoncés par le vendeur, vous êtes curieux de le voir à l’action. Vous décidez alors d’investir votre argent. Toutefois, les pertes se succèderont pour causer en fin de compte la faillite. Cela ne suppose pas pour autant que tous les robots trading ne sont pas fiables.

Apprendre les techniques

Plusieurs moyens permettent de se former au trading. Il existe notamment les livres ou les tutoriels. Les courtiers en ligne sont légion à mettre des cours sur différentes plateformes à la disposition des débutants. L’avantage est que les supports sur internet sont souvent gratuits. Il n’y a donc pas de risque pour votre portefeuille. Vous avez même la possibilité de rejoindre des cours de formation en ligne. Pour ce cas précis, il faut débourser quelques euros. À noter que certains sites de formation gratuite appliquent le système MLM. Pourtant, ce dernier est encore une forme d’arnaques. De ce fait, la prudence est de rigueur pour votre premier pas dans la finance.

Si vous aimez plutôt apprendre sur le long terme, il est conseillé de rejoindre le banc d’une école. Exemple, École Internationale de Trading ou École Centrale de Paris. Grâce aux méthodes inculquées, vous parviendrez à créer la meilleure stratégie pour le scalping, le swing trading ou le day trading.

Par ailleurs, il est recommandé de passer par les comptes démo des traders de confiance après la finalisation de l’inscription. Vous pouvez ainsi pratiquer pendant plusieurs mois pour comprendre le mode de fonctionnement de la bourse. L’étape suivante consistera à déposer un capital de départ.

Pour en savoir plus : https://www.robotdetrading.fr/devenir-trader-sans-diplome/

Alexandra

Alexandra est formatrice dans un centre dédié aux travailleurs en reconversion professionnelle. Elle a pour rôle d’évaluer les profils des stagiaires et de les orienter vers les programmes d’apprentissage les mieux adaptés à leur futur métier. Elle accompagne également les travailleurs tout au long du processus de reconversion, afin qu’ils puissent entamer sereinement leur nouvelle carrière.