Formation

Pilote d’avion de chasse : quelle formation suivre ?

Par Frédéric , le 14 avril 2021
Pilote d'avion de chasse

Un pilote d’avion de chasse est également appelé ingénieur de l’armée de l’air. Comme son nom l’indique, il a pour fonction de piloter un avion de combat. Un pilote d’avion de chasse doit reconnaître et détruire les avions hostiles lors des périodes de guerre. Il peut participer à des bombardements pour la couverture des autres appareils militaires. Un pilote d’avion de chasse peut aussi être engagé pour maintenir la paix dans un pays en se chargeant de reconnaître les avions inconnus. Lorsqu’il identifie un avion non identifié sur les écrans radars, il est dans l’obligation de décoller pour intervenir. Les étudiants qui veulent devenir pilotes de chasse doivent avoir de fortes capacités mentales et physiques. Il faut également développer des compétences spécifiques en intégrant des centres de formation.

Quelles sont les formations et les études à suivre pour devenir pilote d’avion de chasse ?

Il existe des conditions à suivre pour devenir pilote d’avion de chasse dans un pays. Chaque nation peut mettre en place leur propre règle de recrutement. Mais en général, il faut que chaque candidat possède la nationalité du pays ; il faut être apte médicalement et physiquement après des tests de pilotage, psychotechniques, des tests sportifs, des entretiens motivation, etc. ; être âgé de plus de 17 ans et avoir le Bac. Les pays comme la France peuvent demander aux candidats de maîtriser d’autres langues comme l’anglais.

Il existe un parcours qui permet aux candidats de devenir pilotes de chasse ou militaire. Ils doivent passer la formation militaire initiale, la formation aéronautique théorique ainsi que la formation en anglais qui doit se dérouler à l’École de l’air. En France, la formation spécialisée pour être un pilote d’avion de chasse est constituée de : une instruction théorique du personnel au Centre de Formation Aéronautique militaire initiale (au sein de la BA 701 de Salon-de-Provence), une formation initiale en vol sur Cirrus SR22 (au sein de la BA 701 de Salon-de-Provence), un tronc commun sur Grob 120 suivi par l’élève pilote au sein de la BA 709 du Cognac. Ces formations sont utiles pour permettre au candidat d’identifier la spécialisation voulue [transport ou chasse].

Pour se spécialiser à la chasse, l’élève doit encore continuer une formation sur PC-21 [au sein de la BA 709 de Cognac]. L’obtention du brevet de pilote d’avion de chasse dure environ 3 ans dans une école de formation aéronautique. Il y a une phase de transformation opérationnelle qui doit être effectuée sur les différents aéronefs [Rafale ou Mirage]. La durée totale des formations pour devenir un pilote d’avion de chasse est généralement de 4 ans. Il faut savoir qu’une formation initiale qui dure 17 semaines est à effectuer avant les formations de pilotage.

Devenir pilote d’avion de chasse

Il faut savoir qu’il n’est pas obligé d’être un homme ou une femme pour devenir pilote d’avion de chasse. Toutes les personnes qui possèdent les compétences requises peuvent occuper ce poste. Un pilote d’avion de chasse peut être demandé à exécuter des missions aériennes en escadron de chasse, etc. Il peut réaliser plusieurs missions comme la dissuasion, le combat aérien, la reconnaissance d’aéronefs, etc. Un pilote d’avion de chasse utilise des matériels de très haute technologie, des armements modernes comme les missiles, les bombes, les armes de tirs, les équipements informatiques et électroniques comme le radar, le laser, la caméra.

Un pilote d’avion de chasse doit réaliser une préparation minutieuse avant chaque mission. Cela consiste à la définition des tactiques de combat à adopter, l’étude de l’environnement aéronautique ; tout cela se fait pendant un briefing avant la mission.

Après une mission, il doit toujours effectuer un rapport à sa hiérarchie.
Généralement, un pilote d’avion de chasse n’effectue jamais une mission seule. Qu’il soit dans une escadrille ou une unité, dans l’espace aérien ou au sol, il travaille toujours en collectif.

Être pilote d’avion de chasse signifie être résistant physiquement et mentalement, avoir une grande concentration.

Quelles sont les missions d’un pilote d’avion de chasse ?

Un pilote d’avion de chasse devient ce qu’il est après avoir passé plusieurs tests d’aptitude. Un pilote d’avion de chasse doit être en mesure de définir leur plan de vol, d’analyser la zone d’intervention et de mettre au point plusieurs stratégies de combat et d’approche. Il existe des facteurs différents à prendre en compte pour préparer une mission, comme la météo, le type de cible, les armements à utiliser, le temps de vol estimé entre la zone d’intervention et la base de départ, etc.

Des imprévus peuvent également arriver pendant le vol, comme un changement d’itinéraire, une panne, un élément hostile, une intervention directe, etc. Dans ce cas, les pilotes d’avion de chasse doivent réussir à faire face à cela sans avoir à compromettre la mission.

Une fois la mission effectuée, les équipes doivent effectuer une réunion afin d’analyser et discuter les données qui ont été récoltées. Cela permet de pouvoir améliorer les tactiques d’approches pour les prochaines missions. Pour honorer le titre de pilote, il faut avoir la capacité d’assurer la bonne conduite, savoir analyser et avoir un esprit de synthèse pendant les missions.

Quel est le salaire d’un pilote d’avion de chasse ?

Le salaire d’un pilote d’avion de chasse peut évoluer en fonction de son expérience et des certifications qu’il obtient. Un aviateur peut toucher plus de 1200 euros par mois (primes comprises) en moyenne et en fonction des missions.

Lorsque ces études se terminent et qu’il obtient un brevet de pilote, son salaire peut être supérieur à 1500 euros ; dans ce cas, il n’est plus appelé aviateur, mais aspirant. Il y a le sous-lieutenant [plus de 1700 euros], le lieutenant [plus de 2500 euros selon les échelons], le capitaine [plus de 3000 euros selon les échelons], le commandant [plus de 3500 euros selon les échelons], le lieutenant-colonel [plus de 4500 euros selon les échelons], le colonel [plus de 5000 euros], le général de brigade aérienne [plus de 5300 euros] et le général de division aérienne [plus de 6000 euros]. Des indemnités peuvent venir compléter ces montants perçus.

Un pilote d’avion de chasse peut obtenir un 13e mois après la signature d’un engagement minimal d’un an. Le montant des indemnités peut différer en fonction de l’attribution géographique des missions et de la situation familiale des pilotes. Les missions les plus longues à l’étranger peuvent donner lieu à des indemnités plus importantes.

Frédéric

Conseiller en reconversion professionnelle, Frédéric effectue des bilans de compétences afin de déterminer entre autres les motivations, les besoins, le potentiel ainsi que les aptitudes des travailleurs, et d’établir avec eux de nouveaux plans de carrière. Hormis les bilans, il se charge du coaching et de l’accompagnement de ses clients vers leur nouvel emploi.