Formation

Quels sont les avantages sociaux et le salaire d’un militaire ?

Par Frédéric, le 29 avril 2021
Un officier et sous officier sous fonction

Dans un pays souverain, l’armée a une importance capitale, car elle permet de défendre le territoire national contre toute attaque d’un pays extérieur. Tous les membres qui composent les forces armées garantissent une protection optimale contre les attaques extérieures ou intérieures. Étant donné qu’il y a plusieurs grades dans chacune des branches, les salaires sont totalement différents. Plus le grade est élevé, plus l’agent reçoit une rémunération importante. Vous souhaitez intégrer l’armée ? Dans cet article, nous mettons à votre disposition un éclaircissement sur les salaires des militaires en France, sans oublier également les avantages issus de la prestation sociale.

Généralités sur le rôle des militaires

Depuis le XXe siècle, le militaire est considéré comme un cadre supérieur dans la société, car sa fonction est indispensable pour la souveraineté d’un pays. Il s’agit par exemple d’assurer le maintien de la paix dans le pays et aussi la défense contre certaines attaques extérieures durant son service militaire.

Il s’assure également que tous les équipements soient opérationnels et efficaces (comme les opérateurs radiotélégraphie). Il convient de préciser que le métier de militaire ne signifie pas être toujours sur le terrain. Le militaire peut bien évidemment participer à de diverses tâches concernant son domaine d’expertise. Voilà pourquoi dans l’armée de terre, vous allez constater plusieurs métiers : cuisinier, coiffeur, mécanicien, comptable, infirmier, et bien d’autres.

Quels sont les avantages issus du métier de militaire ?

En tant qu’officier, lieutenant ou colonel, il est possible de bénéficier de plusieurs avantages. Par exemple, vous avez la possibilité de faire carrière et de progresser de façon relative et rapide. Avec ce métier, vous ferez de nombreuses rencontres et aussi avoir une connaissance en ce qui concerne le travail d’équipe. Vous aurez le choix de parcourir le monde et de découvrir d’autres cultures intéressantes.

Adhérer à la fonction militaire ne nécessite aucune expérience, ni formation. La formation nécessaire est prodiguée par l’armée. Pour couronner le tout, en ce qui concerne les avantages, lorsque vous êtes en fin de carrière ou en fin de contrat dans la fonction militaire, l’armée prévoit toujours des aides de reconversion dans la vie civile.

Quel salaire en moyenne dans les forces armées ?

Le salaire de la vie civile d’un militaire est désigné par la solde. En d’autres termes, le terme salaire utilisé pour les militaires est appelé la solde. Elle est bien évidemment spécifique à chaque militaire, parce que son calcul dépend surtout de quelques critères :

  • Vos promotions
  • Votre indemnité de mobilité
  • Le niveau de grade
  • Votre situation de famille
  • Votre prime d’ancienneté
  • Vos qualifications acquises au sein de l’armée de terre.

La solde en prime d’un célibataire de premier échelon (éch) qui ne possède pas d’enfants à charge est toujours au-dessus du SMIC. Par exemple, le montant du salaire d’un sous-lieutenant est estimé à 1907 euros et celui d’un colonel est environ de 4334 euros.

Les salaires des militaires de rang

Au préalable, il faut préciser que les militaires de rang suivent une formation particulière après le baccalauréat ou encore la classe de 3e dans un centre de formation. Leur grille tarifaire de la solde brute se présente comme suit :

  • Pour un soldat qui possède deux éch (selon la grille indiciaire de solde), sa valeur indiciaire brute est estimée à 347 soit une solde brute de 1522,95 euros
  • Pour le caporal qui possède cinq éch (selon la grille indiciaire de solde), l’indice brut est compris entre 349 et 359 pour une solde brute entre 1532,32 et 1565,12 euros
  • En ce qui concerne le caporal-chef, si son échelon est compris entre 8 et 9, cela peut bien évidemment conduire à une variation d’indice brut de 351 à 484 pour une solde brute qui varie entre 1537,02 et 1963,44 euros

Les salaires des sous-officiers

En premier lieu, il faut rappeler que le rôle d’un sous-officier est de former et de commander un groupe de soldats. En ayant le bac, il peut bien évidemment intégrer l’Ensoa (École Nationale des Sous-Officiers d’Active). La rémunération d’un sous-officier est la suivante :

  • Lorsqu’il s’agit d’un sergent possédant de 2 éch à 7 éch, son indice brut est varié entre 368 et 517 pour une solde brute entre 1597,93 et 2080,60 €
  • Pour un sergent-chef avec des éch de 5 à 7, votre valeur indiciaire brute peut être comprise entre 380 et 561. Dans ce cas, le salaire brut est compris entre 1640,11 et 2225,86 €
  • Pour un adjudant, le nombre d’éch est compris entre 3 et 9 selon la grille indiciaire avec un indice brut est entre 397 et 588. L’adjudant gagne entre 1691,66 et 2324,27 €
  • Un adjudant-chef possède 9 éch avec un indice brut compris entre 539 et 337. Avec le grade de l’adjudant-chef, vous gagnez une solde brute qui varie entre 2146,20 et 2497,65 €
  • Pour un major ayant 6 éch, l’indice brut varie de 580 à 686 selon la grille indiciaire. Un major gagne entre 2296,15 et 2671,03 €.

Les salaires des officiers

L’officier est celui qui commande les hommes dans l’armée. Ces derniers sont également sous sa responsabilité et s’assurent de leur formation et du respect des ordres. La solde brute des officiers dépend également des éch :

  • Pour un sous-lieutenant (éch 1), l’indice brut est de 404 pour un salaire brut 1710,40 euros
  • Quant au lieutenant, l’échelon est de 4 avec un indice compris entre 468 entre 640 et une solde brute comprise entre 1916.58 entre 2507,02 euros
  • Le capitaine a 6 éch avec un indice brut entre 648 et 814. Une fois que vous atteignez le grade de capitaine, votre salaire varie entre 3017,80 et 3303,65 euros
  • Le commandant gagne entre 3017.80 et 3303.65 € avec un indice compris entre 782 et 863 pour un échelon compris entre 1 à 4
  • Le lieutenant-colonel a un indice brut compris entre 890 entre 1001 avec un échelon entre 1 et 5. Avec le grade de lieutenant-colonel, vous gagnez 3397,37 et 3795,68 euros
  • Pour un colonel avec un indice brut entre 1001 et HEB3 (catégorie A), sa solde brute est comprise entre 3795,68 et 4976,56 euros.

Les salaires des officiers généraux

Les officiers généraux sont nommés exclusivement par le président de la République et sont chargés de faire respecter l’ordre du chef de l’État et de superviser ses officiers. Ils sont les mieux payés dans les forces armées avec :

  • une solde brute comprise entre 5243,66 et 5473 € pour le général de brigade
  • une solde brute comprise entre 5473,28 et 5969,99 € pour un général de division.

Que faut-il savoir des primes et indemnités que peut bénéficier un militaire ?

Comme dans tout métier professionnel de l’État, presque tous les fonctionnaires bénéficient de quelques primes et indemnités. En ce qui concerne la fonction de militaire, il existe deux primes indispensables qui sont dédiées aux agents militaires. Il s’agit de la prime d’engagement et aussi celle au départ en mission. En ce qui concerne la première prime, son versement est effectué lorsque vous faites une année de service accompagné de l’engagement initial qui est au-dessus de 3 ans. Par contre la seconde prime est variable en fonction de la durée de la mission. Elle concerne surtout les frais de déplacement dans le civil.

Concernant les indemnités, il en existe une qui est à part entière : il s’agit de l’indemnité spéciale de sujétion à l’étranger (ISSE). Cette indemnité est versée juste au moment où vous partez en renfort à l’étranger ou encore en opération extérieure. Ces primes et indemnités sont données en plus de la solde.

Quels sont les avantages sociaux dont bénéficie un militaire ?

En termes de prestation sociale, il existe plusieurs avantages qui sont destinés aux fonctionnaires militaires. Il s’agit entre autres des aides à la garde d’enfants lors d’une opération à l’extérieur, des allocations, des prêts de l’action sociale et bien d’autres.

La retraite à jouissance immédiate

La retraite à jouissance immédiate (RJI) est une option qui est bien évidemment accessible à tout soldat. Il n’y a aucun critère d’âge qui est appliqué dans cette retraite. Il suffit que le soldat réalise entre 15 et 20 ans de service, en passant par le militaire du rang et sous-officier jusqu’à la fonction d’officier.

L’hébergement

En ce qui concerne l’hébergement dans les avantages sociaux, il faut noter qu’il en existe de plusieurs types :

  • Lorsque vous êtes un militaire de rang inférieur, vous serez logés en régiment de façon obligatoire, dans les 6 premiers mois. En ces lieux, vous allez suivre une formation concernant les bases du métier de soldat et ceci grâce à la vie en collectivité.
  • Au-delà de 3 mois, vous avez la possibilité de faire le choix de rester en régiment jusqu’à ce que vous soyez au rang de caporal-chef. Ou encore, vous pouvez vous trouver un logement en dehors des camps, qui sera bien évidemment à vos frais, que ce soit seul ou en famille.

Frédéric

Conseiller en reconversion professionnelle, Frédéric effectue des bilans de compétences afin de déterminer entre autres les motivations, les besoins, le potentiel ainsi que les aptitudes des travailleurs, et d’établir avec eux de nouveaux plans de carrière. Hormis les bilans, il se charge du coaching et de l’accompagnement de ses clients vers leur nouvel emploi.