Emploi

Ophtalmologue : missions et salaire

Par Alexandra, le 10 mars 2021
ophtalmologue

Un ophtalmologue ou ophtalmologiste occupe une place importante dans la société. Il fait partie du domaine de la santé. Le métier occupe aussi une tension incontournable sur le marché. Quand il y a problème de vue ou maladie oculaire, c’est là que l’ophtalmologie prend le devant. Si vous avez le moindre souci au niveau de l’œil, il est nécessaire de prendre rendez-vous chez un ophtalmologue. Bien qu’il soit un professionnel de vue et de l’œil, il peut vous prescrire des verres de correction, mais peut aussi soigner toutes les maladies relatives à vos yeux. Aujourd’hui, les jeunes ophtalmologues diplômés sont très rares. Être ophtalmologue demande de nombreuses compétences et une expérience. Il faut acquérir toutes les qualités requises si vous voulez avoir un cabinet rapidement.

Les missions du métier de l’ophtalmologue

La principale mission de l’ophtalmologiste est de sauver la vision menacée du patient. En tant que médecin spécialisé, un ophtalmologue traitera les maladies de l’œil et de ses annexes. L’éventail de ses missions est large. Il a aussi pour mission d’évaluer la fonction visuelle. Il va assurer la prévention de la santé de l’organe. L’ophtalmologiste traite les troubles ou anomalies de la vision. Il reçoit des patients, mesure un bilan de l’acuité visuelle, mesure le champ de vision, mesure le tonus oculaire et examine enfin le fond de l’œil. Il prescrit des ordonnances pour corriger la myopie, la presbytie, l’hypermétropie, l’astigmatisme, le strabisme et les troubles de la vision binoculaire. Ces maladies peuvent être corrigées par des soins personnalisés tels que les lentilles ou par une intervention chirurgicale. L’ophtalmologie est donc en relation avec les optiques. Un ophtalmologue peut intervenir dans les maladies comme l’hypertension et le diabète. Il peut alors travailler avec des généralistes et de nombreuses spécialistes. Il pratique d’autres examens comme échographie oculaire ou la radiographie de l’orbite. Il peut aussi orienter ses patients vers un autre médecin. Dans les anomalies de la vision binoculaire, il peut dire au patient d’aller consulter un orthoptiste. Les médecins spécialistes peuvent détecter des maladies plus graves. C’est-à-dire les pathologies liées à l’âge, de paupière, glaucome et orgelet.

Où se trouve un ophtalmologiste ?

Un ophtalmologue peut travailler dans un cabinet en ville, libéral ou dans un milieu hospitalier à l’aide de nombreux appareils électroniques. Il peut encore se trouver dans une clinique privée. Il peut choisir de faire un service simultanément dans ces différents endroits ou pas. L’évolution professionnelle de l’ophtalmologie est en relation avec le mode d’exercice du métier. Si un oculiste travaille dans un cabinet en ville, il est nécessaire de faire évoluer la clientèle. Un ophtalmologiste en ville peut souvent effectuer des consultations à l’hôpital. Il peut occuper une fonction comme enseignant-chercheur dans les centres hospitaliers universitaire ou CHU. Ce spécialiste peut collaborer avec un médecin généraliste. Sans visite préalable chez un autre médecin, vous pouvez directement être consulté par un ophtalmologiste. Il contrôle son emploi du temps par lui-même et peut décider les jours. Le futur de celui-ci va dépendre donc de ses ambitions, de ce qu’il souhaite réaliser dans son métier.

Combien gagne un ophtalmologue ?

Le salaire d’un médecin spécialiste salarié ou en profession libérale peut évoluer. Cela dépend de son ancienneté comme tous les autres métiers. Un ophtalmologiste débutant gagnera moins qu’un médecin expérimenté. Un débutant ne peut pas avoir le même salaire brut qu’un professionnel avec des années d’expérience. Son salaire varie en fonction du nombre de ses clients, mais aussi de sa position. Les médecins d’ophtalmologies obtiennent alors une bonne récompense mensuelle après avoir accompli des années d’études. Lorsqu’un ophtalmologue est débutant, il peut avoir un annuel moyen de négocier son salaire. L’emploi étant recherché dans le marché, d’autres offres peuvent être négociées si le cabinet recherche un nouveau secteur dans un désert médical. Dès les premières années de travail, le salaire peut vraiment évoluer même si vous êtes en profession employé. Vous pouvez obtenir des avantages tels que l’augmentation de salaire de 20 %. La profession libérale permet d’obtenir plus de salaires que prévu. Mais cela implique un investissement. L’ophtalmologue doit trouver une location pour recevoir les clients. Il doit aussi louer de différents appareils pour vérifier la vue des patients.

Les qualités et compétences nécessaires pour devenir ophtalmologue

L’ophtalmologue fait partie du secteur des professionnels de la santé. Pour bien mener ses différentes missions, il doit adopter l’empathie et la patience. Il faut être habile avec un bon gestionnaire. Un ophtalmologiste est souvent confronté à des enfants. C’est pour cette raison qu’il doit aimer le contact humain, et être à l’écoute. Il doit faire face au sens de ses responsabilités. S’il y a chirurgie, le médecin doit avoir de délicatesse et de précision. L’ophtalmologue est une personne qui sait gérer son métier. Il faut savoir organiser et avoir de la discipline. Les métiers d’ophtalmologies sont des métiers de contact. C’est pourquoi il faut être très délicat. Établir une relation de confiance avec la clientèle est une discipline médicale. Chaque professionnel de la médecine doit répondre aux qualités indispensables telles que la courtoisie. Il doit expliquer aux patients la nécessité de porter des lunettes si c’est nécessaire. Tout cela permet d’avoir de bonnes qualités relationnelles. Il faut bien établir l’organisation pour ne pas être dérangé par toutes sortes de consultations. Un ophtalmologiste doit être capable de travailler bien et vite.

Ophtalmologue : études et formations nécessaires à suivre

En tant que médecin, un ophtalmologiste doit franchir toutes les étapes des études de médecine. Vous devez obtenir un Baccalauréat S, après cela, vous devez vous inscrire en première année commune des études de santé. Ce parcours est le même pour les filières médecine, dentaire, pharmacie, etc. Vous pouvez choisir le concours que vous souhaitez passer. Si vous réussissez, la formation va durer de 6 années d’études. Après, le futur praticien va se spécialiser au sein de l’examen national, anciennement appelé internat. Si la réussite est là, vous pouvez choisir votre spécialité. Mais ce n’est pas encore fini, il faut continuer l’étude. La formation est suivie de 4 ans d’études. Vous recevrez ensuite un diplôme d’études spécialisé. Avant de devenir totalement un ophtalmologiste, vous devez soutenir une thèse. Si vous obtenez ce dernier, vous pourrez ensuite travailler sous votre propre nom.

Alexandra

Alexandra est formatrice dans un centre dédié aux travailleurs en reconversion professionnelle. Elle a pour rôle d’évaluer les profils des stagiaires et de les orienter vers les programmes d’apprentissage les mieux adaptés à leur futur métier. Elle accompagne également les travailleurs tout au long du processus de reconversion, afin qu’ils puissent entamer sereinement leur nouvelle carrière.