Zoom sur les étapes de la création de SCI

création d'une sci

Créer une société est loin d’être une tâche facile. Outre le fait de choisir la forme juridique de votre société, vous devrez également vous préparer à de nombreuses étapes, avant de pouvoir exercer votre activité suivant les normes et dans les meilleures conditions. Cependant, si vous avez choisi la SCI ou la société civile immobilière, voici les étapes à suivre.

L’ouverture d’un compte bancaire

Une fois que vous avez défini le nom et le siège de votre entreprise, pensez à vous rendre auprès de la banque de votre choix pour lui créer un compte. Vous pouvez verser les apports en numéraire par chèque, par virement ou en espèce. Dans tous les cas, il est tout de même bon de noter que vous ne pourrez pas retirer l’argent, tant que vous n’obtiendrez pas l’extrait K-Bis.

La rédaction des statuts de l’entreprise

La rédaction des statuts est un passage obligé que vous devrez à tout prix effectuer pour créer une SCI suivant les normes et les règles. Le document doit comporter toutes les informations qui concernent la société et ses dirigeants. Il doit donc comporter son nom, son objet, son siège local, son capital, sa durée de vie, les coordonnées de tous les associés, leur part, les conditions de nomination, leur apport ainsi que les conditions d’admission.

Certes, aujourd’hui, suite à l’évolution de la technologie, il est vrai qu’il existe plusieurs modèles de statuts sur internet, mais puisque les spécificités varient d’une entreprise à une autre, il est toujours préférable de confier la rédaction à un professionnel dans le domaine.

Les dossiers et documents à fournir

Avant toute chose, rendez-vous au centre de formalités des entreprises et retirez un formulaire Cerfa Mo, que vous allez remplir. Outre ce formulaire, vous aurez également besoin d’autres documents comme le statut de l’entreprise, l’acte de nomination des gérants, la pièce justificative de l’occupation du siège social (comme une facture EDF ou un contrat de bail), une fiche d’état civil des gérants et une déclaration de non-condamnation des gérants. Enfin, n’oubliez pas de publier votre annonce dans un journal d’annonces légales ou JAL.

L’immatriculation

La dernière étape pour finaliser l’ouverture de votre société est son immatriculation auprès du centre de formalités des entreprises. Vous allez vous y rendre avec tous les documents pour recevoir ensuite un extrait K-Bis, prouvant que votre entreprise est belle et bien en règle et conforme aux normes en vigueur.