Comment créer une entreprise en PACA

créer une entreprise en provence

Envie de créer votre propre entreprise à PACA ? Bonne idée ! Cependant, pour que tout se déroule à merveille, il est important de connaitre ces quelques conseils et astuces. Cela vous aidera à faciliter les démarches pour la création de votre entreprise à PACA.

Faire votre étude de marché

L’étude de marché est essentielle pour réussir et répondre à vos attentes pour créer son entreprise en PACA. La première chose à vérifier est la demande pour votre produit ou votre service. Enquêtez sur les prix des concurrents, sur les canaux publicitaires en ligne et hors ligne, faites une demande saisonnière, examinez les prix des fournisseurs, les délais, les frais de livraison, construisez la grande image…

Créer un plan d’affaires

Prenez quelques jours pour rédiger votre plan d’affaires. Les domaines clés comprennent l’aperçu de votre projet, l’analyse du marché, la description des produits et services, y compris la structure des prix, les fournisseurs, l’analyse des clients et la stratégie marketing.

Créer un plan provisoire

De quel investissement aurez-vous besoin pour lancer votre entreprise ? Équipement, travaux de construction, installation de magasin, voiture, fourgonnette, PC, logiciel, frais de création d’entreprise, outils de marketing, stock et trésorerie (au moins 2 ou 3 mois de dépenses de fonctionnement). Décidez si vous allez financer vous-même le projet ou demander un prêt commercial. Évaluez vos frais de fonctionnement annuels (factures, comptable, assurance, charges sociales, etc.) et calculez votre point de rupture. Quel est votre objectif de chiffre d’affaires par semaine, par an ? Combien de clients cela représente-t-il ?

Découvrir quelle structure juridique utiliser

En fonction de votre plan d’affaires et financier, évaluez le risque que vous pouvez prendre avec votre entreprise. L’entreprise individuelle (micro, bobine ou autoentrepreneur) est relativement facile à mettre en place et à gérer, mais cela signifie également que vous serez responsable sur votre patrimoine personnel des dettes générées par l’entreprise. L’EURL ou la SARL offrira une meilleure protection. Allez-vous démarrer l’entreprise vous-même ou avoir un partenaire commercial (SARL, SAS). Comparez les différentes charges sociales et fiscales pour vérifier quel régime est le mieux adapté à votre situation professionnelle et personnelle.

Vérifiez les règlements

De nombreuses activités françaises sont réglementées (infirmière, architecte, comptable, métiers du bâtiment, etc.) ou nécessitent une qualification. Vérifiez auprès de la Chambre de Métiers ou de la Chambre de Commerce si votre métier est réglementé. Pour les bars et les restaurants, vous aurez besoin d’une licence de boissons et d’une formation officielle UMIH, des cuisines répondant aux normes de santé et de sécurité. Les commerces nécessiteront une visite de santé et sécurité et seront au courant des futures réglementations pour l’accès aux personnes handicapées ou aux personnes à mobilité réduite.

Obtenir des conseils professionnels

Parlez à un conseiller commercial ou à un comptable pour vous aider à élaborer un plan provisoire (en particulier pour EURL ou SARL) et obtenir des explications sur le fonctionnement des charges sociales et de l’impôt sur le revenu. Si vous achetez une entreprise existante, obtenez des conseils sur le bail commercial et le compromis.

Augmenter sa performance en Français

Continuez à travailler sur vos cours de français afin de vous sentir à l’aise avec un client français ou l’administration française. Rejoindre un club d’affaires français vous aidera à booster votre langue et vous donnera des contacts professionnels supplémentaires.